À propos

Notre mission

Le Conseil québécois du patrimoine vivant a pour mission de voir au développement des différents domaines de la culture traditionnelle et du patrimoine immatériel (ou vivant) des collectivités.

Il vise à regrouper et à représenter les personnes et les corporations concernées notamment par la formation, la production, la diffusion, la médiation, la documentation et la recherche dans le secteur du patrimoine vivant et à favoriser l’appropriation des éléments de culture de tradition orale et gestuelle par la communauté.

Devenir membre

Objectifs du conseil

  • Regrouper, représenter, défendre les intérêts et soutenir les personnes et les organismes intéressés par le patrimoine culturel immatériel;
  • Favoriser la concertation entre individus, associations, institutions et instances politiques;
  • Encourager les processus de développement des traditions vivantes au Québec, notamment des différentes disciplines de tradition orale, en suscitant des activités de formation, de promotion, de production, de diffusion et de loisir;
  • Promouvoir la richesse et la diversité des valeurs humaines, culturelles, artistiques, sociales et économiques associées aux pratiques culturelles transmises de génération en génération à l’échelle locale, nationale et internationale;
  • Inciter la recherche sur le patrimoine immatériel, notamment les études socioéconomiques de même que les actions de collecte ethnologique, de documentation, d’analyse et d’inventaire;
  • Soutenir la pratique et l’accessibilité citoyenne des éléments du patrimoine immatériel dans les communautés;
  • Valoriser les façons novatrices de mettre en valeur et de sauvegarder les pratiques traditionnelles.

Conseil d’administration

Président

Carl-Éric Guertin

Directeur général de la Société du Réseau Économusées (Québec)

1er vice-président

Pierre Chartrand

Directeur du Centre Mnémo (Drummondville)

2e vice-présidente

Catherine Charron

Co-directrice des Forges de Montréal (Montréal)

Trésorière

Marie-Pier Fournier

Membre individuelle

Secrétaire

Marc Bolduc

Membre individuel

Administrateur

Gilles Garand

Président de la Société pour la promotion de la danse traditionnelle du Québec (Montréal)

Administratrice

Élisabeth Moquin

Représentante de l’Ensemble folklorique Les Bons Diables (Laval)

Administrateur

Manuel Kak’wa Kurtness

Directeur-adjoint de La Boîte Rouge Vif (Saguenay)

Administratrice

Élise Guay

Membre individuelle

Administratrice

Christine Boutin

Directrice de la Maison natale de Louis Fréchette (Lévis)

Les administrateurs-trices sont élus en fonction des collèges électoraux suivants: musique traditionnelle; chanson traditionnelle; conte / littérature orale; danse traditionnelle; traditions des Premières Nations / Inuits; agroalimentaire / médecine traditionnelle / nature, chasse et pêche / sports et jeux; artisanat / métiers d’art traditionnels / vieux métiers / art populaire / savoir-faire divers; recherche / documentation / activité muséale et trois membres individuels.

Notre équipe

Directeur général

Antoine Gauthier

418 524-9090 102

Plus de détails

Coordonnatrice à la formation

Christine Bricault

418 524-9090 101

Plus de détails

Agente de développement culturel numérique

Claire Dumoulin

418 524-9090 103

Plus de détails

Chargé du programme national des Maîtres de traditions vivantes

Gilles Pitre

418 524-9090 104

Plus de détails

Chargé du Réseau des veillées de danse au Québec, ADN par intérim

Philippe Dubois

418 524-9090 105

Plus de détails

Documents utiles

Plans d’action

Plan d’action 2019-2022

2019

Rapports d'activités

Rapport d'activités 2019-2020

2020

Historique

Le Conseil québécois du patrimoine vivant (CQPV) est un organisme à but non lucratif qui voit le jour en 1993 à la suite des états généraux du patrimoine vivant de 1992. Depuis sa fondation, le conseil d’administration est composé de responsables d’association, d’acteurs culturels et de chercheurs liés aux traditions vivantes du Québec. Ceux-ci sont élus en fonction de collèges électoraux représentatifs de la diversité des pratiques concernées avec le mandat de favoriser la reconnaissance du patrimoine immatériel et des traditions orales.

De 1993 à 1999, le cadre François Beaudin prêté par le ministère de la Culture agit comme directeur général. Il met notamment en place la revue trimestrielle « Paroles, Gestes et Mémoires». Après l’intérim assuré par Marie-France St-Laurent et Normand Legault, Robert Bouthillier prend la barre en 2005. Il contribue à l’évolution de l’organisme en particulier grâce à l’élaboration de stages professionnels, dispensés en partenariat avec Emploi Québec. Antoine Gauthier devient directeur général en 2009. Il réalise jusqu’à ce jour un développement de l’organisme par la mise sur pied de plusieurs initiatives, telles que le réseau Festivals Trad Québec, l’accroissement de l’offre de formations professionnelles, le montage de dossiers de désignations légales ou encore des mémoires et des publications ciblées. Le CQPV cofonde grâce à son travail le Forum des ONG du PCI, qui rassemble les organisations non gouvernementales à l’international dans le cadre de la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO. Des employés se joignent au directeur général dès 2016 pour mettre en place divers projets, formations, sites web, enquêtes ou consultations.

L’organisme compte désormais plus d’une centaine de membres associatifs actifs sur le territoire en plus de dizaines de membres individuels. Ceux-ci participent à divers événements de concertation, entre autres aux rassemblements annuels des membres, qui sont tenus dans différentes régions du Québec. Le CQPV est soutenu depuis sa fondation par le ministère de la Culture et des Communications.

Quelques dates

  • 1992 – États généraux du patrimoine vivant à Québec
  • 1993 – Congrès de fondation à Montréal
  • 2008Déclaration québécoise du patrimoine vivant à Trois-Rivières
  • 2010 – Participation à la Commission de la culture et 
de l’éducation de l’Assemblée nationale
  • 2011 – Accréditation à titre d’ONG pour assurer des fonctions consultatives auprès du comité intergouvernemental pour la sauvegarde du PCI de l’UNESCO
  • 2011 – Colloque international à Québec sous les auspices de l’UNESCO et de l’OÉA
  • 20142e États généraux du patrimoine immatériel
  • 2015 – Reconnaissance officielle à titre de regroupement national pour le patrimoine immatériel par le ministère de la Culture et des Communications
  • 2018 – Rassemblement patrimoine vivant 2018 pour le 25e anniversaire
Photo de la section historique

Qu’est-ce que le patrimoine vivant?

Le patrimoine vivant (ou patrimoine immatériel) est une expression désormais consacrée pour désigner un ensemble de pratiques culturelles transmises de génération en génération. Ce sont des traditions qui se manifestent, s’observent, se produisent et se vivent au présent.

Le patrimoine immatériel a été défini à partir des notions de folklore, d’arts et traditions populaires et de traditions orales. Il comprend des éléments d’une grande diversité allant du jeu d’accordéon diatonique à celui des violoneux, des coutumes du temps des sucres à la ferronnerie, en passant par l’artisanat textile ou la connaissance des vertus médicinales de plantes indigènes. Il couvre un large éventail de savoir-faire traditionnels qui relèvent de secteurs d’intervention tout aussi diversifiés : arts, métiers d’art, construction, agroalimentaire, santé, sports, loisirs. Leur dénominateur commun est d’avoir été transmis à travers le temps, principalement par oralité, observation et imitation, le plus souvent hors des institutions d’enseignement ou des ordres professionnels établis.

L’idée derrière la création de ce concept est de favoriser le développement des diverses activités qui le constituent.

Merci à nos nombreux partenaires

Pour en savoir plus sur les activités et événements de nos membres, abonnez-vous à notre page Facebook

Abonnez-vous à notre bulletin mensuel